Botox Marseille

Botox Marseille

Botox Marseille
5 (100%) 51 votes

Devenez aussi belle que vous le souhaitez avec le Botox à Marseille !

Vous avez entendu parler à Marseille du botox et vous souhaitez vous lancer ? La clinique du Docteur Jonathan Londner est à votre écoute pour toutes questions et pour lancer votre traitement de médecine esthétique. Aujourd’hui en 2018 les injections de Botox en France ont un protocole sécurisé et rigoureux vous permettant de bénéficier de services de médecine esthétique à la pointe de la technologie médicale.

De n’importe où à Marseille la clinique est facilement accessible dans le 8ème arrondissement.

L’élimination des rides ne nécessite pas absolument un lifting. Il suffit, mais seulement dans certaines régions du visage, de subir les injections de botulinum. Aussi appelée Botox, la toxine produite par le bacille Clostridium botulinum a le pouvoir d’induire un blocage temporaire des muscles dans lesquels elle est injectée. Et comme les rides d’expression sont dues à la contraction constante des muscles faciaux sous-jacents, l’utilisation du botulinum permet de lisser les rides en question… en revenant 5 ou 10 ans en arrière. L’endroit de choix est le front, pour réduire les rides horizontales et verticales à la base du nez. Cependant, il est possible, avec le consentement du patient, de l’utiliser ailleurs. Par exemple, à la base du nez, pour  » désactiver  » les muscles dépressifs qui aident à faire tomber la pointe, et dans la région autour des yeux, pour lisser la patte d’oie.

Qu’est-ce que le botulinum ?
En médecine esthétique (mais aussi en ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie et neurologie), le botulinum est utilisé à faible dose (20-25 U), c’est-à-dire en quantité environ 300 fois moindre que létale. « Donc, même si en soi c’est une substance mortelle, son utilisation est totalement sûre, ce qui ne doit évidemment pas pousser à l’utiliser « à la légère », notamment parce que l’effet de la toxine botulique peut être renforcé par des antibiotiques aminoglycosidiques, la streptomycine et en général par des médicaments qui interfèrent avec la transmission neuromusculaire. Il est donc important d’informer votre médecin des médicaments que vous prenez. Et puis, même temporaire, l’effet d’un traitement au botulinum peut être tout sauf agréable, comme en témoignent certains visages sans rides, mais aussi totalement sans expression. « La cible idéale est les patients, hommes et femmes, âgés de 30 à 45 ans. Dans cette tranche d’âge, en fait, les tissus « tiennent », donc avoir moins de rainures signifie paraître plus jeune.

Comment cela passe dans la clinique à Marseille ?

Une fois la première consultation effectuée nous saurons si il y a des contres indications. Vous n’aurez pas besoin d’un arrêt de travail, en effet les injections se font en ambulatoire. Vous aurez une liste de recommandations une fois les injections effectuées par le docteur Jonathan Londner dans son cabinet à Marseille.

Site Internet à but informatif propriété du docteur Jonathan Londner

Histoire de la Toxine botulique ?

La Toxine botulique a une longue histoire derrière elle. Elle a été découverte au tournant des années 1817-1822 comme déclencheur de divers épisodes d’intoxication alimentaire à la viande. Sa découverte est due à un médecin allemand, Justin Kerner, qui fut également le premier à mentionner les effets bénéfiques possibles de la bactérie. Des années plus tard, de nombreuses études ont été menées jusqu’à ce que le Dr Alan B. Scott utilise la toxine botulique de type A pour traiter le strabisme. Depuis, le Botulinum n’a cessé de gagner en popularité. Bien que l’utilisation de la toxine recueille des opinions contradictoires, son utilisation est en constante augmentation.

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins publicitaires. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales